Mois de l’ESS : « Ils entreprennent, coopèrent, s’engagent pour une société meilleure »

photo 2

Samedi 18 novembre, les adhérents de l’AMAP des Terres d’Yèvre et les militants de la section MGEN du Cher s’étaient donnés rendez-vous à la ferme BILLON-SABATIER, à ALLOUIS, dans le cadre du 10ème anniversaire du Mois de l’Economie Sociale et Solidaire.

 

40 personnes écoutaient attentivement la présentation par Sébastien, propriétaire des lieux avec Alexa son épouse, d’une journée de travail à la ferme : levé tous les jours à 5 heures, traite des chèvres à 6, préparation des crottins durant la matinée, alimentation des bêtes à midi, reprise de la transformation de la production dans l’après-midi, vente directe à la ferme et ce, 7 jours sur 7 et sans compter le travail des terres en agriculture biologique. De quoi ne jamais s’ennuyer donc !

 

Solidaires, Sébastien et Alexa l’ont été tout particulièrement cette année. Militants de toujours pour une agriculture paysanne de proximité, ils accueillent depuis quelques mois sur leur exploitation Marie-Hélène et Dominique FEUR rencontrés via le site Internet de l’association Terres de Lien. Ils ont décidé ensemble de mettre en place un partenariat basé sur l’apport de temps et le développement d’une nouvelle activité sur la ferme d’un côté et l’apport de matériel, savoir-faire et de terres de l’autre. Ainsi Sébastien et Alexa pourront prendre des vacances plus facilement et Dominique et Marie-Hélène, sensibles à la préservation de la biodiversité (capacité des semences paysannes à s’adapter à de nouveaux terroirs et à de petites terres) et soucieux de pouvoir agir en faveur de l’environnement, pourront exercer les métiers de paysan et boulanger dans le cadre d’une reconversion professionnelle. C’est donc sur les terres de la ferme de Sébastien et d’Alexa qu’ils ont semé et récolté cette année des semences anciennes de blés, engrain, grand épeautre, seigle… Depuis le mois de septembre, la boulange bat donc son plein au lieu-dit SARDONNET et dans l’attente de la fabrication du moulin et du fournil prévue pour 2018, c’est un boulanger de Vierzon, Monsieur Alain GALLAND, Maître Artisan Boulanger Pâtissier, qui accueille les deux nouveaux paysans pour la cuisson de leurs pains.

 

Les huiles biologiques de tournesol et de colza de Sébastien et Alexa ainsi que les pains de Marie-Hélène et Dominique (en cours de certification Agriculture Biologique) sont référencés par l’AMAP des Terres d’Yèvre. Philippe DEBROYE, son président, expliquait alors la raison d’être et le fonctionnement de cette association créée à Mehun-sur-Yèvre en 2014. Les Associations pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne sont destinées à favoriser l’agriculture paysanne et biologique. Le principe est de créer un lien direct entre paysans et consommateurs, un partenariat de proximité entre un groupe de consommateurs et des exploitations locales débouchant sur un partage de récolte régulier (le plus souvent hebdomadaire) composée des produits de la ferme. L’AMAP est donc un contrat solidaire basé sur un engagement financier des consommateurs qui paient autant que possible à l’avance leur consommation sur une période définie. Ce système fonctionne sur le principe de la confiance et de la responsabilité du consommateur et représente une forme de circuit court de distribution. L’AMAP des Terres d’Yèvre compte aujourd’hui une soixantaine de familles adhérentes.

 

Pour terminer l’après-midi, Jean-François CHEMINEAU, président de la section départementale MGEN, rappelait les grands principes de l’ESS dans lesquels s’inscrivent les AMAP comme les mutuelles : la non-lucrativité qui interdit l’appropriation individuelle des profits, ceux-ci devant servir exclusivement à l’amélioration du projet collectif, la gestion démocratique, chaque décision prise au sein d’une organisation ou entreprise de l’ESS répondant au principe « une personne = une voix », l’utilité collective ou sociale du projet ou encore la libre adhésion. Si on s’approche et qu’on y prête attention on s’aperçoit que l’ESS exprime donc l’aspiration à travailler, produire, se déplacer ou consommer sans épuiser notre environnement et les hommes… bref que l’ESS c’est un peu l’effort collectif pour que l’économie ressemble à nos convictions : entreprendre, s’engager et coopérer pour une société meilleure. Dans le Cher, la part de l’emploi ESS sur l’ensemble des emplois du Cher s’élève à 11 % cette année.

 

Pratique :

Heures d’ouverture de la boutique de la ferme, lieu-dit SARDONNET à ALLOUIS, pour la vente des fromages et du pain :

  • fromage : du lundi au samedi de 9h à 11h30 et de 16h à 18h30, dimanche de 9h à 11h30 ;
  • pain : mercredi et vendredi de 16h à 18h30, jeudi et samedi de 9h à 11h30 et de 16h à 18h30.

Contact AMAP :

 

photo 1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s